Loading Events
  • This event has passed.

40e de la Loi 101 – Rassemblement

Il y a 40 ans, le Québec ouvrait un nouveau chapitre de son histoire en adoptant la Charte de la langue française, dite loi 101. La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) et ses partenaires du monde syndical et de la société civile, avec la participation d’élus à l’Assemblée nationale et à la Chambre des Communes, entendent célébrer ce geste historique d’affranchissement et de libération nationale par un grand rassemblement citoyen qui aura lieu à Montréal :

Le samedi 26 août 2017
12 h 45
Parc Camille-Laurin
(angle Sherbrooke et Saint-Urbain)
Métro: Place-des-Arts | Autobus: lignes 24 et 55
*En cas de mauvais temps, l’événement se tiendra non loin, à la Maison Ludger-Duvernay (82, rue Sherbrooke Ouest).

Prendront notamment la parole :
Me Maxime Laporte, Président général de la SSJB
Jean-François Lisée, chef de l’Opposition officielle (PQ)
Martine Ouellet, députée de Vachon et chef du Bloc Québécois
Mario Beaulieu, député fédéral de La-Pointe-de-l’Ile
Sol Zanetti, chef d’Option nationale
Christian Daigle, président du Syndicat de la fonction publique
Véronique de Sève, vice-présidente de la CSN
Sonia Éthier, vice-présidente de la CSQ
Éric Bouchard, directeur général du Mouvement Québec français
Sophie Stanké, porte-parole du Mouvement Montréal français
Jean-Paul Perreault, président d’Impératif français
Jennifer Drouin, présidente des Anglophones pour un Québec indépendant
Lucner Benoît, responsable de la délégation haïtienne de la SSJB
Luis Zuniga, auteur du livre “Ton accent, Luis!”

*****
Depuis l’adoption du projet de loi 101 le 26 août 1977, il faut constater qu’il y a eu de nombreux reculs législatifs, dont plus de 200 modifications forcées à la Charte, ayant entraîné une anglicisation croissante des institutions, des milieux de travail, des services publics, des cégeps et des universités. 40 ans plus tard, toutes les études démontrent que contrairement à la vision de Camille Laurin, le français n’est pas encore la véritable langue publique commune au Québec et que les transferts linguistiques des allophones s’effectuent toujours en grande partie vers l’anglais.

Quelques jours après le dévoilement des données inquiétantes du recensement de 2016 relatives à la langue, lesquelles témoignent d’un effritement sans précédent de la vitalité du français comme langue parlée à la maison, cela jusqu’en banlieue de Montréal, et sachant que cet effritement se reflète corrélativement dans l’espace public ainsi que dans le monde du travail, il est de notre devoir à nous, Québécoises et Québécois de toutes les origines, de nous remettre en marche immédiatement pour notre belle langue française!

Assez de reculs, assez de niaisage, il est plus que temps que nous avancions, tous ensemble! Exigeons un Québec français!

Fondée il y a 183 ans, la SSJB est le plus ancien organisme citoyen toujours debout pour assurer la pérennité de la langue française en Amérique du Nord et consolider le statut du français comme seule langue officielle et commune au Québec.

*****
Pour faire un don à la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, entêtée d’avenir depuis 1834 :
www.ssjb.com/faites-un-don/

*****
Nous souhaitons que cet événement de fierté se déroule dans la paix et la fraternité. Aucun message ni aucune bannière de nature haineuse, raciste, xénophobe ou portant indûment à controverse ne seront tolérés. Tout geste déplacé sera immédiatement signalé aux autorités présentes. Merci de votre compréhension.

Share