Constitution of Québec (2007)

The preambule of the Constitution of Québec (proposed by Daniel Turp, MNA for Mercier, in 2007) explicitly recognizes the historical rights of the anglophone community of Québec. It also recognizes the contribution of immigrants to Québec society. These rights would continue to be protected in a sovereign Québec.

  • AS Québec has an English-speaking community;
  • AS Quebecers of all origins contribute to Québec’s development;
  • CONSIDÉRANT l’existence de la communauté anglophone du Québec ;
  • CONSIDÉRANT l’apport des Québécois et des Québécoises de toute origine au développement du Québec ;

CONSTITUTION OF QUÉBEC

AS Québec possesses specific characteristics and a deep-rooted historical continuity in a territory over which it exercises its rights through the medium of a state endowed with a National Assembly, a government and impartial and independent courts of justice;

AS Quebecers form a nation;

AS the Amerind and Inuit nations are present in Québec;

AS Québec has an English-speaking community;

AS Quebecers of all origins contribute to Québec’s development;

AS the constitutional foundation of Québec has been enriched over the years by the passage of fundamental laws and the creation of democratic institutions specific to Québec;

AS Québec is free to take charge of its own destiny, determine its political status and pursue its development;

THE PARLIAMENT OF QUÉBEC ENACTS AS FOLLOWS:

CHAPTER I VALUES OF QUÉBEC

1. Québec is a free and democratic society.

Québec is governed by the rule of law.

Québec is a land where individuals are free and equal in dignity and rights and where the equality of men and women is protected.

Québec guarantees the secularity of its public institutions.

Québec promotes and protects its culture.

Québec contributes to the maintenance of peace and international security and supports social progress, economic prosperity and cultural diversity throughout the world.

Québec acts in accordance with the principles of human development and sustainable development.

 

CHAPTER II QUÉBEC CITIZENSHIP

2. Québec citizenship is hereby established. Québec citizenship is acquired, kept or lost as determined by law.

CHAPTER III TERRITORY OF QUÉBEC

3. Québec exercises its powers throughout its territory.

The territory and boundaries of Québec may not be altered except with the consent of the National Assembly of Québec.

The Gouvernement du Québec must ensure that the territorial integrity of Québec is maintained and respected.

CHAPTER IV HERITAGE OF QUÉBEC

4. Québec preserves and enhances its natural and cultural heritage, including its archaeological, architectural, archival, artistic, ethnological, historical and religious heritage.

CHAPTER V CAPITAL OF QUÉBEC

5. The national capital of Québec is Ville de Québec.

CHAPTER VI LANGUAGE OF QUÉBEC

6. French is the official language of Québec.

CHAPTER VII SYMBOLS AND NATIONAL HOLIDAY OF QUÉBEC

7. The flag of Québec is a white cross on a blue field, with a white fleur-de- lis in each canton or, in heraldic terms, azure, a cross between four fleurs-de- lis argent.

The emblematic tree of Québec is the yellow birch. The emblematic flower of Québec is the blue flag. The emblematic bird of Québec is the snowy owl.

The motto of Québec is “Je me souviens”.

The coat of arms of Québec uses tierced per fess, first azure, three fleurs- de-lis Or; second gules, a lion passant guardant of the second, armed and langued of the first; third, of the second, a sprig of three sugar maple leaves vert, nerved of the field.

The 24th of June is Québec’s national holiday.

CHAPTER VIII RIGHTS AND FREEDOMS IN QUÉBEC

8. Sections 1 to 48 of the Charter of human rights and freedoms (R.S.Q., chapter C-12) and sections 2 to 6 of the Charter of the French language (R.S.Q., chapter C-11) are an integral part of this Constitution.

Any interpretation of those sections must be consistent with the objective of ensuring that Québec’s values, as set out in section 1 of this Constitution, are protected and promoted.

CHAPTER IX POWERS OF QUÉBEC

9. Québec is sovereign in the areas that are under its jurisdiction by law and according to constitutional conventions.

Québec exercises jurisdiction over international relations in all matters under its jurisdiction provided for in this section.

CHAPTER X HEAD OF STATE OF QUÉBEC

10. The Head of State sees to the continuity and protects the integrity of Québec’s institutions, represents Québec and assents to its laws.

The manner in which the Head of State is to be appointed and the organization and operation of the office of the Head of State are provided for by law.

CHAPTER XI NATIONAL ASSEMBLY OF QUÉBEC

11. The National Assembly passes legislative Acts and supervises the actions of the Government.

The National Assembly approves Québec’s important international commitments.

The National Assembly is composed of 125 Members. This number may be modified to reflect demographic changes in Québec.

Members of the National Assembly are elected as provided for by law.

General elections are held every four years on a fixed date, that is, on the second Monday in May.

The organization and operation of the National Assembly are provided for by law.

CHAPTER XII GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

12. The Government sets and oversees general policy in Québec. It carries out legislation and has the power, as provided for by law, to make regulations.

The Government negotiates Québec’s international commitments and represents Québec in relations with other States and international institutions.

The Prime Minister heads the Government and chairs the Conseil exécutif. The organization and operation of the Government are provided for by law.

CHAPTER XIII COURTS OF JUSTICE OF QUÉBEC

13. The Court of Québec and the Superior Court of Québec are the courts of first instance having jurisdiction in civil, criminal and penal matters and youth-related matters.

The Court of Appeal of Québec has jurisdiction in respect of all cases, matters and things that may be appealed.

The courts are independent and impartial. Judges are appointed to serve during good behaviour and may not be transferred, suspended or dismissed against their will except pursuant to a judicial decision and on the sole grounds and in the sole manner prescribed by law.

The organization and operation of the courts are provided for by law.

CHAPTER XIV AMENDMENTS TO THE CONSTITUTION OF QUÉBEC

14. A bill to amend this Constitution may be introduced by the Prime Minister or jointly by at least 25% of the Members of the National Assembly.

Such an amending bill must be supported by a two-thirds majority of Members of the National Assembly.

CHAPTER XV SUPREMACY OF THE CONSTITUTION OF QUÉBEC

15. The laws and constitutional conventions applicable in Québec when this Constitution comes into force continue to apply provided they are consistent with the Constitution and so long as they are not amended in accordance with the applicable legislative provisions.

This Constitution prevails over any rule of Québec law that is inconsistent with its provisions.


CONSTITUTION DU QUÉBEC

CONSIDÉRANT que le Québec possède des caractéristiques propres et témoigne d’une continuité historique enracinée dans son territoire sur lequel il exerce ses droits par l’entremise d’un État doté d’une Assemblée nationale, d’un gouvernement et de tribunaux indépendants et impartiaux;

CONSIDÉRANT que les Québécois et les Québécoises forment une nation;

CONSIDÉRANT la présence au Québec des nations amérindiennes et inuit;

CONSIDÉRANT l’existence de la communauté anglophone du Québec;

CONSIDÉRANT l’apport des Québécois et des Québécoises de toute origine au développement du Québec ;

CONSIDÉRANT que le Québec est fondé sur des assises constitutionnelles qu’il a enrichies au cours des ans par l’adoption de plusieurs lois fondamentales et par la création d’institutions démocratiques qui lui sont propres;

CONSIDÉRANT que le Québec est libre d’assumer son propre destin, de déterminer son statut politique et d’assurer son développement;

LE PARLEMENT DU QUÉBEC DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

CHAPITRE I DES VALEURS DU QUÉBEC

1. Le Québec est une société libre et démocratique.

Le Québec est un État de droit.

Le Québec est une terre où les personnes sont libres et égales en dignité et en droits et où l’égalité des femmes et des hommes est protégée.

Le Québec garantit la laïcité de ses institutions publiques.

Le Québec assure la promotion et la protection de la culture québécoise.

Le Québec contribue au maintien de la paix et de la sécurité internationale et favorise le progrès social, la prospérité économique et la diversité culturelle dans le monde.

Le Québec agit selon les principes du développement humain et du développement durable.

CHAPITRE II DE LA CITOYENNETÉ DU QUÉBEC

2. Une citoyenneté du Québec est instituée. La qualité de citoyen ou de citoyenne du Québec s’acquiert, se conserve ou se perd dans les conditions déterminées par la loi.

CHAPITRE III DU TERRITOIRE DU QUÉBEC

3. Le Québec exerce ses compétences sur l’ensemble de son territoire.

Le territoire du Québec et ses frontières ne peuvent être modifiés qu’avec le consentement de l’Assemblée nationale du Québec.

Le gouvernement du Québec doit veiller au maintien et au respect de l’intégrité territoriale du Québec.

CHAPITRE IV DU PATRIMOINE DU QUÉBEC

4. Le Québec préserve et met en valeur l’ensemble de son patrimoine naturel et culturel, notamment son patrimoine archéologique, architectural, archivistique, artistique, ethnologique, historique et religieux.

CHAPITRE V DE LA CAPITALE DU QUÉBEC

5. La capitale nationale du Québec est la Ville de Québec.

CHAPITRE VI DE LA LANGUE DU QUÉBEC

6. Le français est la langue officielle du Québec.

CHAPITRE VII DES SYMBOLES ET DE LA FÊTE NATIONALE DU QUÉBEC

7. Le drapeau du Québec est formé d’une croix blanche sur fond bleu accompagnée, dans chaque canton, d’une fleur de lys blanche ou, en termes héraldiques, d’azur à la croix d’argent cantonnée de quatre fleurs de lys du même.

L’arbre emblématique du Québec est le bouleau jaune. La fleur emblématique du Québec est l’iris versicolore. L’oiseau emblématique du Québec est le harfang des neiges.

La devise du Québec est « Je me souviens ».

Les armoiries du Québec utilisent un tiercé en fasce; d’azur, à trois fleurs de lys d’or ; de gueules, à un léopard d’or, armé et lampassé d’azur ; d’or, à une branche d’érable à sucre à triple feuille de sinople, aux nervures du champ.

Le 24 juin est le jour de la fête nationale.

CHAPITRE VIII DES DROITS ET LIBERTÉS AU QUÉBEC

8. Les articles 1 à 48 de la Charte des droits et libertés de la personne (L.R.Q., chapitre C-12) et les articles 2 à 6 de la Charte de la langue française (L.R.Q., chapitre C-11) font partie intégrante de la présente Constitution.

Toute interprétation de ces articles doit concorder avec l’objectif d’assurer le respect et la promotion des valeurs du Québec telles qu’énoncées à l’article 1 de la présente Constitution.

CHAPITRE IX DES COMPÉTENCES DU QUÉBEC

9. Le Québec est souverain dans les domaines de compétence qui sont les siens dans le cadre des lois et des conventions constitutionnelles.

Le Québec exerce la compétence sur les relations internationales dans toutes les matières qui ressortissent aux compétences prévues par le présent article.

CHAPITRE X DU OU DE LA CHEF D’ÉTAT DU QUÉBEC

10. La ou le Chef d’État veille à la continuité du fonctionnement des institutions et concourt à la protection de leur intégrité, assure des fonctions de représentation du Québec et sanctionne les lois.

Le mode de désignation du ou de la Chef d’État ainsi que les modalités d’organisation et de fonctionnement de son cabinet sont prévues par la loi.

CHAPITRE XI DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC

11. L’Assemblée nationale adopte les lois et surveille l’action du gouvernement.

L’Assemblée nationale approuve les engagements internationaux importants du Québec.

L’Assemblée nationale se compose de 125 députés et députées. Ce nombre peut être modifié par la loi pour tenir compte de l’évolution démographique du Québec.

L’élection des députés et des députées se fait selon le mode de scrutin prévu par la loi.

L’élection générale a lieu tous les quatre ans à date fixe. Elle se tient le deuxième lundi de mai.

Les modalités d’organisation et de fonctionnement de l’Assemblée nationale sont prévues par la loi.

CHAPITRE XII DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

12. Le gouvernement est l’organe qui détermine et conduit la politique générale du Québec. Il assure l’exécution des lois et dispose, conformément à la loi, du pouvoir réglementaire.

Le gouvernement négocie les engagements internationaux et assure la représentation du Québec auprès des États et des institutions internationales.

Le Premier ministre ou la Première ministre dirige le gouvernement et préside le Conseil exécutif.

Les modalités d’organisation et de fonctionnement du gouvernement sont prévues par la loi.

CHAPITRE XIII DES TRIBUNAUX DU QUÉBEC

13. La Cour du Québec et la Cour supérieure du Québec sont les tribunaux de première instance ayant compétence en matière civile, criminelle et pénale ainsi que dans les matières relatives à la jeunesse.

La Cour d’appel du Québec est le tribunal d’appel ayant compétence à l’égard de toutes les causes, matières et choses susceptibles d’appel.

Les tribunaux sont indépendants et impartiaux. Les juges sont inamovibles et ne peuvent contre leur gré faire l’objet d’une mutation, d’une suspension ou d’un congédiement qu’en vertu d’une décision judiciaire et dans la seule forme et pour les seuls motifs prescrits par la loi.

Les modalités d’organisation et de fonctionnement des tribunaux sont prévues par la loi.

CHAPITRE XIV DE LA RÉVISION DE LA CONSTITUTION DU QUÉBEC

14. Tout projet de loi de révision de la présente Constitution peut être présenté par le Premier ministre ou la Première ministre ou par au moins 25 % des députés et des députées de l’Assemblée nationale.

Le projet de loi de révision doit obtenir une majorité des deux tiers des députés et députées de l’Assemblée nationale.

CHAPITRE XV DE LA SUPRÉMATIE DE LA CONSTITUTION DU QUÉBEC

15. Le droit et les conventions constitutionnelles applicables au Québec au moment de l’entrée en vigueur de la présente Constitution continuent de s’appliquer dans la mesure où leurs dispositions sont compatibles avec celle- ci et tant qu’elles ne sont pas modifiées conformément à la loi.

Les dispositions de la présente Constitution l’emportent sur toute règle du droit québécois qui leur est incompatible.