Les Anglophones pour un Québec Indépendant (AQI) annoncent la création d’une nouvelle organisation à un point de presse à Montréal

(Montréal, le 23 septembre 2016) Lors d’un point de presse, Jennifer Drouin et Duncan Robertson ont annoncé la création d’Anglophones pour un Québec Indépendant ou Anglophones for Québec Independence (AQI), une nouvelle organisation souverainiste.

« Il y a toujours eu et il y aura toujours des anglophones dans le mouvement souverainiste québécois, a déclaré Jennifer Drouin. Nous savons qu’un nombre considérable d’anglophones a voté Oui aux référendums de 1980 et de 1995, et nous voulons que ceux d’aujourd’hui sachent qu’ils ne sont pas seuls ».

Rappelant les nombreux anglophones qui, au cours des années, ont participé activement au mouvement souverainiste, Professeure Drouin a ajouté que l’objectif d’AQI aujourd’hui est de « parler d’une seule voix afin de contrecarrer la présomption erronée voulant que tous les anglophones soient par défaut fédéralistes ». Par ailleurs, le slogan du groupe s’inspire du nom, « We are AQI for the OUI », pour affirmer haut et fort que l’on ne peut pas tenir pour « acquis » que les gens qui parlent anglais sont pour le NON.

Pendant le point de presse, Jennifer Drouin a présenté la déclaration de mission du groupe ainsi que le plan d’action, qui consiste notamment en l’établissement de :

  • Un Centre de ressources fournissant de l’information sur le mouvement indépendantiste québécois
  • Un Bureau de conférenciers pour organiser et coordonner des rencontres et des conférences publiques dans des lieux où on parle surtout anglais (cégeps et universités)
  • Une Escouade de la vérité pour répondre à des reportages inexacts sur le Québec et des attaques insultantes, dont la vieille rengaine sur le racisme des Québécois
  • Un Observatoire des médias pour participer au débat public en commentant de façon opportune l’actualité.

AQI compte déjà une bonne trentaine de membres. Le groupe a aussi un site Internet (https://aqi.quebec/), un compte Twitter (@AnglosQCindepen) et un page Facebook (https://www.facebook.com/AnglosQCindepen/).

Jennifer Drouin est professeure agrégée de littérature anglaise se spécialisant en études shakespeariennes. Son livre, Shakespeare in Québec: Nation, Gender, and Adaptation, a été publié par la University of Toronto Press en 2014. Elle possède un doctorat en Littérature anglaise de McGill.

Share